Envoyer à un ami Imprimer
> Accueil > La maladie de Crohn > Généralités sur la maladie > A quoi est due l’inflammation ?
Généralités sur la maladie de Crohn

A quoi est due l’inflammation ?

On répète à volonté qu’on ne connait pas la cause exacte de la maladie, c’est vrai, mais il faut savoir qu’on a fait de gros progrès dans la compréhension des mécanismes conduisant à cette inflammation intestinale non contrôlée.

Revenons un peu à la description de cette inflammation. Lorsqu’on étudie au microscope une biopsie (prélèvement) faite au cours d’une coloscopie, on note un certain degré de destruction des couches les plus superficielles de la paroi. Cela peut se traduire par des ulcérations (des lésions comparables aux aphtes que l’on peut avoir dans la bouche). On observe également la présence en quantité importante de cellules du système immunitaire. Le système immunitaire est normalement présent dans l’intestin pour nous protéger contre les infections. Il semble que ce système soit activé de manière excessive au cours de la maladie de Crohn. L’hypothèse la plus souvent retenue actuellement est celle d’une réponse anormale et excessive du système immunitaire vis-à-vis de la flore bactérienne intestinale.

De nombreuses recherches ont été effectuées pour identifier des germes (bactéries, virus) potentiellement responsables de la maladie, dans l’hypothèse d’une infection spécifique. Certaines espèces bactériennes pourraient avoir un rôle favorisant et d’autres un rôle protecteur, mais les traitements visant à modifier la flore n’ont pas démontré leur efficacité à ce jour.

On sait depuis de nombreuses années que la maladie de Crohn a une composante génétique. Un malade sur 10 a dans sa famille un parent (du premier ou du deuxième degré) ayant une MICI. Des études effectuées chez des jumeaux montrent que le risque d’un individu dont le jumeau est atteint d’une maladie de Crohn est plus élevé s’il s’agit de jumeaux identiques (partageant les mêmes gènes). Au cours de la dernière décennie des progrès majeurs ont été effectués dans ce domaine, avec l’identification de plus de 30 gènes de susceptibilité.

De nombreux travaux ont été réalisés pour tenter d’identifier des facteurs dans l’environnement pouvant initier ou déclencher la maladie de Crohn. Il existe de nombreuses hypothèses et théories. Seul le rôle du tabac est bien démontré. Il y a plus de fumeurs parmi les patients atteints de maladie de Crohn que dans la population générale, suggérant un rôle déclencheur du tabac. Il est également montré que l’arrêt du tabac peut avoir un effet très favorable sur l’évolution de la maladie.

En quelques mots (pour faire plus simple) :
L’inflammation intestinale observée au cours de la maladie de Crohn est due à une activation excessive des réponses immunitaires, avec une situation conflictuelle avec les bactéries contenues dans l’intestin. Cette activation excessive des réponses immunitaires est favorisée par ce qu’on pourrait appeler un profil génétique (mutations ou variations au niveau de quelques gènes) et par des facteurs environnementaux comme le tabac. D’autres facteurs environnementaux restent à identifier.

Si vous avez des signes évocateurs d’une maladie de Crohn, parlez-en à votre médecin généraliste et/ou à un gastro-entérologue.

Pour aller plus loin

Dr Patrick Faure / Gastroentérologue

Si c’était la maladie de Crohn ?

Lire cette interview
Voir toutes les vidéos
 
PR GRIMAUD / PR BERDAH / GASTRO-E./CHIRURGIEN

Maladie de crohn et chirurgie

Lire cette interview
Voir toutes les vidéos

La maladie vue de l'intérieur

Vidéo maladie de Crohn
vous n'êtes pas seul AbbVie
Avec le soutien  AFA ANGH CREGG GETAID SNFGE