Envoyer à un ami Imprimer
Généralités sur la RCH

Pour mieux comprendre la Rectocolite Hémorragique, René Charles Hérisson, vous explique les mots clés de votre maladie.

  • Biopsie (Examen Histologique) :
    Prélèvement d’un fragment de tissu vivant, à des fins d’analyse histologique en laboratoire.
  • Coliques :
    Douleurs abdominales intenses.
  • Coloscopie :
    Examen endoscopique de l’ensemble du côlon ou gros intestin (voir figure)
  • Côlon :
    Egalement appelé gros intestin, il s’étend entre le caecum et l’anus. Les zones les plus fréquemment touchées par la RCH sont le rectum puis, dans l’ordre, le côlon gauche, le côlon transverses et le côlon droit.
  • Endoscope :
    Tube flexible de quelques millimètres de section sur lequel est fixé une micro-caméra et des instruments qui permettront d’effectuer des biopsies de la paroi intestinale.
  • Glaires :
    Sécrétion visqueuse ayant l’aspect d’une salive épaisse, émise avec ou en dehors de toute émission de selle.
  • Inflammation :
    Réaction de l’organisme contre, normalement un agent externe (sauf dans le cas des maladies inflammatoire ou auto-immune où cette réaction se dirige contre un élément propre à soi), cette réaction est caractérisée par 3 signes : rougeur, chaleur, douleur.
  • Mégacôlon toxique :
    C’est une complication potentiellement grave de la RCH liée à la dilatation importante du côlon lors d’une poussée. Cette dilatation peut provoquer une déshydratation importante, voire une perte de connaissance ou une péritonite (inflammation de la cavité abdominale à haut risque infectieux) (2).
  • MICI :
    Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin. Ce sont des maladies inflammatoires touchant principalement le tube digestif et qui, au-delà de la RCH, comprennent la Maladie de Crohn et des colites dites indifférenciées dont on ne peut pas préciser le diagnostic avec certitude (environ 10% des cas) (1).
  • Pancolite :
    Inflammation de l’ensemble du côlon (voir figure)
  • Para-cliniques (examens) :
    Examens médicaux effectués en ayant recours à des appareils ou à des techniques de laboratoire.
  • Rectorragies :
    Présence de sang dans les selles.
  • Rectoscopie :
    Examen endoscopique du seul rectum (voir figure)
  • Rectum :
    Partie du tube digestif située juste avant son extrémité au canal anal. En cas de RCH, une inflammation est systématiquement retrouvée à son niveau (2).
  • Rémission clinique :
    Période d’accalmie (mais pas de guérison) d’une maladie chronique. Pour la RCH, c’est une absence d’inflammation donc une disparition des signes cliniques (3).
  • Sigmoïdoscopie :
    Examen endoscopique de la partie terminale du colon et du rectum (voir figure)
  • Stomie digestive :
    Abouchement (mise en contact) de l’extrémité de l’intestin à la peau de l’abdomen lors d’une intervention chirurgicale. Cette mise à la peau, qui permet l’évacuation des gaz et des selles dans une poche de recueil est généralement temporaire, mais peut dans certains cas être définitive (3).
  • Symptômes :
    Manifestations cliniques d’une maladie. Pour la RCH par exemple, les symptômes les plus fréquents sont la présence de sang dans les selles, de douleurs abdominales, d’une diarrhée ou de faux-besoins.
  • Ulcération :
    Formation d’un ulcère, c’est-à-dire une dégradation des cellules de la peau ou d’une muqueuse formant une lésion qui ne cicatrise pas, s’étend et suppure.
vous n'êtes pas seul AbbVie
Avec le soutien  AFA ANGH CREGG GETAID SNFGE